Caisse nationale du réseau des Urssaf

Stat'UR n° 20 - Juillet 2020
A fin mars 2020, les effets du confinement sur l’emploi sont déjà visibles

La mise en place du confinement à partir de mi mars 2020 visant à limiter la propagation du virus s’est traduite immédiatement par un ralentissement économique que l’on constate dans les chiffres de l’emploi à fin mars 2020.

La région a perdu plus de 20 000 postes au premier trimestre 2020 soit un recul de - 3,1 % par rapport au trimestre précédent (- 2,6 % en France). Les contrats précaires et les intérimaires ont été plus particulièrement touchés (- 15 740 emplois intérimaires en région). Hors intérim, la baisse est donc plus limitée : - 0,8 % ce trimestre et - 0,7 %
sur un an en région. En France, l’évolution hors intérim reste même positive un an (+ 0,2 %).

A fin mars, tous les grands secteurs d’activités enregistrent une baisse de l’emploi salarié par rapport au trimestre précédent. L’intérim est le plus touché avec une baisse historique de 40,6 % en région. Le constat est identique au niveau national avec une baisse de - 40,4 %. L’emploi permanent suit la même tendance ce trimestre avec des baisses allant de - 1,0 % dans les services à - 0,5 % dans le commerce. Sur un an, seul le commerce ne perd pas de postes en région...

Les chiffres Clés

- 15 740
Emplois intérimaires ce trimestre
- 5 010
Emplois permanents ce trimestre

Mis à jour le 09/07/2020

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et pour vous permettre de partager des contenus de notre site via les réseaux sociaux. Pour en savoir plus.

x