Caisse nationale du réseau des Urssaf

Acoss Stat n° 150 - Mai 2012
Les heures supplémentaires au premier trimestre 2012

Au premier trimestre 2012, le nombre d’heures supplémentaires exonérées au titre de la loi TEPA s’élève à 177 millions (données brutes) et le montant des exonérations afférentes à 758 millions d’euros. Sur un an, le volume d’heures supplémentaires diminue de 0,3 % (après + 3,8 % et + 2,0 % aux quatrième et troisième trimestres 2011). Cette baisse est la première enregistrée depuis le dernier trimestre 2009.

Ce fléchissement affecte la plupart des secteurs. Dans l’industrie, le nombre d’heures supplémentaires diminue de 1,1 % (après + 4,7 % au quatrième trimestre 2011), avec des réductions notables dans les secteurs de l’industrie chimique (- 6,5 %) et de la fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques (- 4,9 %).

Dans le secteur de la construction, le nombre d’heures supplémentaires baisse de 1,8 % après une forte hausse au quatrième trimestre 2011 (+ 5,3 %). Dans le secteur tertiaire, le volume d’heures supplémentaires ralentit nettement : + 0,4 % sur un an après + 3,1 % au trimestre précédent. Cette évolution résulte notamment de la baisse de 4,9 % dans l’intérim. En revanche, la progression se poursuit dans les secteurs des activités informatiques (+ 11,5 %), et des activités pour la santé humaine (+ 4,7 %).

Les très petites entreprises (TPE) connaissent un rythme négatif (- 1,5 % sur un an) pour la première fois depuis début 2008. Les entreprises de plus 10 salariés affichent une stabilité ce trimestre (+ 0,1 %).

Au premier trimestre 2012, le nombre d’heures supplémentaires observe un net recul dans la plupart des régions du nord et du nord-est et une croissance modérée dans le sud.

Mis à jour le 24/05/2012

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et pour vous permettre de partager des contenus de notre site via les réseaux sociaux. Pour en savoir plus.

x