Caisse nationale du réseau des Urssaf

Questions - réponses sur la Sécu

La Sécurité sociale est-elle adaptée à la société contemporaine ?

La sécu en 10 questionsL’ordonnance du 4 octobre 1945, dont le but était « la réalisation d'un plan qui couvre l'ensemble de la population contre l'ensemble des facteurs d'insécurité» reflétait la volonté d’établir un «ordre social nouveau » et constituait aussi une contrepartie à l’effort de reconstruction exigé des travailleurs au lendemain de la deuxième guerre mondiale.
Née dans un contexte aussi particulier que la fin d'un terrible conflit mondial, dans une société aussi différente de ce qu’est devenue la société française aujourd’hui, la Sécurité sociale est-elle toujours adaptée aux besoins et aspirations des générations d’aujourd’hui et de demain ?

Lire la suite

 ____________________________________________________________________________________

Pourquoi la Sécurité sociale est-elle obligatoire ?

 Le principe de l’affiliation obligatoire aux régimes de sécurité sociale, qui s’accompagne d’un monopole de droit des organismes de sécurité sociale, est régulièrement remis en cause, par des mouvements de « désaffiliation », de contestation.

Cette remise en question de l’affiliation obligatoire est fondée sur trois critiques :
• une critique essentialiste, au nom de la différence entre les individus et leurs besoins de protection (« Je suis jeune, je n’ai pas de famille, pourquoi devrais- être obligatoirement assuré ? ») ;
• une critique au nom de la liberté de choix (« Je préfère ne pas payer de cotisations, épargner et placer mon argent pour assurer ma retraite ») ;
• une critique au nom de la libre concurrence (« Je veux pouvoir m’assurer auprès de l’assureur de mon choix, dans le cadre de la libre prestation de service »).

Lire la suite
___________________________________________________________________________________

Pourquoi la Sécurité sociale est-elle en déficit ?

La sécu en 10 questionsLorsqu’il est question de la sécurité sociale, c’est souvent pour évoquer son déficit. Depuis les chocs pétroliers des années 1970, la Sécurité sociale a effectivement connu beaucoup d’années de déficit.

Les comptes de la Sécurité sociale n’ont aucune raison d’atteindre l’équilibre de manière spontanée, parce que l’évolution des dépenses et celle des recettes ont des déterminants différents et que les dépenses croissent structurellement plus vite que les recettes qui les financent. Le vieillissement de la population, l’innovation médicale sont de puissants facteurs d’augmentation des dépenses : davantage de retraites à servir, des soins plus coûteux à prendre à charge, notamment aux âges élevés.
Lire la suite

____________________________________________________________________________________

Pourquoi y a-t-il autant de réformes de la Sécurité sociale ?

Si les Français ont le sentiment que leur système de Sécurité sociale s’inscrit dans une dynamique de transformations ininterrompues – et surtout nécessaires – nombre d’observateurs internationaux considèrent que les difficultés persistantes de la Sécurité sociale résultent d’un manque de réformes efficaces et durables

Lire la suite 



______________________________________________________________________________

Est-ce que la Sécurité sociale lutte contre les fraudes ?
Les prestations de sécurité sociale de base représentent des enjeux financiers considérables, soit 485 Md euros de dépenses prévus an 2015, soit près du 1/3 de notre richesse nationale.

Ne pas respecter ou ne pas faire respecter les règles d’attribution des prestations ou de paiement des cotisations est grave car
- cela sape la confiance des citoyens dans un système indispensable et légitime ;
- cela crée une concurrence déloyale au détriment des entreprises qui respectent les règles du jeu pour protéger leurs salariés ;
- cela se fait toujours, finalement, aux dépens de ceux qui ont besoin de la sécurité sociale.
Lire la suite 
__________________________________________________________________________________

Pourquoi y-a-t-il autant de régimes de Sécurité sociale ?
Notre système et notre organisation frappent par leur complexité.
Si la branche famille se caractérise par son unicité, il existe de nombreux régimes d’assurance maladie (régime général, MSA, régimes spéciaux …) et encore plus de régimes d’assurance vieillesse.
L’ensemble donne une impression de complexité, génère des transferts financiers non nuls entre régimes pour tenir compte des différences démographiques d’un régime à l’autre. Lorsqu’une réforme demande des efforts, la pluralité des régimes génère aussitôt des questionnements sur l’équité des efforts demandés entre les différents régimes.
Lire la suite

__________________________________________________________________________________

Quels sont les vrais coûts de gestion de la Sécurité sociale ?

Maîtriser ses coûts de gestion tout en offrant un service de qualité est un impératif pour la Sécurité sociale : gérer la Sécurité sociale à moindre coût, c’est garantir que les ressources sont prioritairement utilisées pour financer des prestations sociales et redistribuées aux assurés sociaux.

C’est encore plus nécessaire dans le contexte budgétaire contraint que nous connaissons. Cela implique de réinterroger les modes de relations entre la sécurité sociale et ses usagers, en développant par exemple les échanges dématérialisés, plus rapides, plus simples et plus sûrs. La Sécurité sociale s’est particulièrement illustrée en déployant des outils novateurs, par exemple la carte vitale ou le chèque emploi service universel.

Lire la suite
____________________________________________________________________________________

Qui dirige la Sécurité sociale ?

La gouvernance du système a  toujours constitué un objet essentiel, car la Sécurité sociale, compte tenu des enjeux qu’elle porte,  concerne et intéresse de nombreux acteurs : les assurés et employeurs,  les pouvoirs publics, les représentants salariaux et patronaux, les associations à caractère social, les professionnels de santé…

Pourtant, au regard du nombre d’acteurs, de la nécessité d’un contrôle fort, et de l’imbrication  des compétences, il est parfois  difficile  pour tout un chacun de comprendre  qui dirige la Sécurité sociale.

Lire la suite
______________________________________________________________________________

La Sécurité sociale est-elle l’ennemie de l’emploi ?

La France présente un niveau de dépenses et un mode de financement de la protection sociale spécifiques, ainsi que des résultats décevants en matière d’emploi, qui suscitent légitimement des interrogations sur les interactions possibles entre ces deux observations

Lire la suite




____________________________________________________________________________________

 

Pour aller plus loin

Mis à jour le 24/03/2016

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et pour vous permettre de partager des contenus de notre site via les réseaux sociaux. Pour en savoir plus.

x